VUELTA L’ETAPE POUR CONTADOR, LE TOUR POUR FROOME

09.09: Baroud d’honneur pour Alberto Contador. Il a gagné l’avant dernière étape, la plus courte (117,5km) mais certainement l’une des plus difficiles. Comme il y a 9 années Contador l’a emportée en solitaire au sommet de l’Alto Angliru, l’un des plus ardus de la Vuelta avec des pentes à 20%. Un cadeau d’adieu probablement offert par Chris Froome et son coéquipier de la SKY le super Wout Poels, arrivés respectivement (3è) et (2è) de la course à seulement (17’’) de l’Espagnol. Contador termine sa carrière en beauté sans toutefois arriver à décrocher une place sur le podium, car éloigné de (20’’) de la 3ème place. Contador, l’Espagnol a offert à son pays sa première victoire dans cette Vuelta et après 3 semaines de course. Pour lui c’est la (1ère) depuis 3 années sur une grande épreuve

Chris Froome, quant à lui a réussi l’exploit de remporter la Vuelta après avoir gagné en juillet dernier le Tour de France. Son exploit il le doit à ses capacités propres mais aussi à la valeur de son équipe qui l’a aidé et soutenu jusqu’au bout.

Comme de tradition dans les grandes courses la dernière étape, ce dimanche, sera toute protocolaire, Elle amènera les coureurs à Madrid terme d’une Vuelta qui aura été passionnante depuis son départ le 19 août dernier.

08.09 : 19ème étape (150km) relativement tranquille pour Chris Froome. La victoire est revenue à Thomas De Gendt . Le Belge, infatigable attaquant, a pris part à l’offensive de 27 coureurs. Après une intense bataille, il a dominé ses derniers compagnons dans les rues de Gijon. Chris Froome (Team Sky) a contenu l’offensive d’un autre attaquant infatigable, Alberto Contador, actuellement 5 !me et à la recherche d’une place sur le podium pour son Tour d’adieu à la compétition.

07.09 : 1ère victoire chez les professionnels pour Sander Armée (31 ans). Il a gagné en solitaire la 18ème étape longue de 169 kms. Le Belge a pris le meilleur sur Alexey Lutsenko (Astana) dans la dernière ascension du jour. Fait important, Chris Froome a repris du terrain sur Vincenzo Nibali. En difficulté la veille à Los Machucos, le Britannique a répondu aux nombreuses accélérations de ses adversaires, à commencer par Alberto Contador qui n’a pu renouveler son exploit de 2012. Froome a finalement repousser Nibali, son second à (1’37”).

06.09: dans un étape longue de (180,5 km) considérée comme l’une des plus difficiles, Froome a calé dans les derniers 10 kilomètres caractérisés par une magnifique attaque de Alberto Contador dans l’ascension inédite et redoutée vers Los Machucos. Sur cette ascension courte (7 kilomètres), avec des pentes dépassant très souvent les 20% et même certaines fois les 28%.El Pistolero n’a pas pu cependant rattraper Stefan Denifl. L’autrichien a gagné sa première course dans un grand tour. Contador termine bien cette Vuelta et voit ses ambitions augmenter. D’autant que Froome n’est plus qu’à (3’34) de lui. Le Britannique est toujours leader mais après avoir perdu (41’’) sur Nibali deuxième à présent à (1’16’’).

3 grosses étapes restent encore dans le programme de cette dernière semaine de course. Le classement final n’est donc pas encore fait. Chris Froome avait bien prévu que cette Vuelta se jouerait jusqu’au dernier moment et avec des écarts de l’ordre de la seconde.

05.09: Chris Froome a dominé ses adversaires dans le contre la montre long de 42 km. Il sait aisément imposé et a repris du temps à ses rivaux. Chris Froome est toujours leader du classement général et son second l’Italien Vincenzo Nibali est relégué à (1’58’’). Belle remontée de Alberto Contador qui voudrait bien terminer sa carrière par au moins une place sur le podium.
Concernant la 2ème victoire de Froome dans cette Vuelta, dans une épreuve où habituellement il excelle, beaucoup pense que Froome n’a pas été souverain comme à l’accoutumée. Paie t il les efforts du tour de France qu’il a gagné en juillet dernier et les 2 semaines de course dans la Vuelta ? Ou alors a t il prudemment et intelligemment pensé aux prochaines difficultés qui l’attendent dont notamment l’étape de ce mercredi. Longue de 180,5 km, l’étape est annoncée fort difficile avec 3 cols avec en finale l’ascension inédite et redoutée vers Los Machucos. Sur cette ascension courte (7 kilomètres), les pentes dépasseront très souvent les 20% et comporteront une pointe à 28%.

03.09 : l’étape la plus courte (129,4km) de la Vuelta a été disputée ce dimanche. 15ème dans le programme, elle n’a pas été forcément la moins difficile. Bien au contraire des leaders y ont laissé du temps sur Chris Froome qui avec l’aide de la Sky, son équipe, a contrôlé et maitrisé la course. L’étape a été admirablement remportée par le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) qui a pris la roue de Contador attaquant à une trentaine de kilomètres de l’arrivée. Puis il l’a facilement lâché ainsi que tous ceux qui ont mené la course en tête. A 23 ans « Superman », comme il est surnommé, a remporté sa 2ème victoire, la 9ème de sa carrière encore à ses débuts.

Toujours leader, Froome a finalement porté à (1’01”) son avance sur Vincenzo Nibali au général à la veille du deuxième jour de repos ce lundi et avant le contre la montre de mardi.

02.09: Majka a gagné l’avant dernière grosse étape de montagne longue de 175km avec arrivée en altitude.C’est la première victoire du Polonais dans cette Vuelta. Tous les adversaires de Froome, entre autres Contador, Chaves,Nibali ont tenté. Mais tous ont échoué puisqu’il est arrivé en même temps qu’eux après avoir parfaitement controlé la course; le Britannique reste leader avec (55 ») d’avance sur Nibali. L’étape de dimanche sera tout aussi difficile. Elle précédera celle de lundi, un contre la montre excories dans lequel Chris Froome excelle.

31.08 Froome avait dés le début dit que la Vuelta pouvait se jouer à tout moment. Il n’avait pas tort puisqu’il a failli la perdre aujourd’hui avec la 12ème étape qui avait été qualifiée d’étape de transition. Froome a été victime d’une double chute à quelques  20 kilomètres de l’arrivée dans la 2ème ascension.

Déjà vainqueur de la 6e étape, Tomasz Marczynski (Lotto Soudal) a signé une nouvelle échappée victorieuse. Le Polonais a distancé tous ses compagnons d’échappée dans la dernière ascension du jour pour s’imposer en solitaire à Antequera. Alberto Contador (Trek-Segafredo) a profité de cette même difficulté pour relancer les hostilités… avant de voir Chris Froome (Team Sky) tomber deux fois dans la descente. Grosse frayeur pour le Britannique qui reste leader de la course. Aidé par 2 coéquipiers il a réagi comme un grand champion, en limitant au maximum les dégâts en perdant seulement (20’’) sur Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et (42’’) sur Contador. Au classement général Froome reste leader avec (59’’) sur Nibali et (2’13) sur Chavez l’un des grands perdants d’aujourd’hui.

30.08: belle victoire du Colombien Miguel Angel Lopez vainqueur du tour de Suisse 2006. Le coureur de la formation Astana (23 ans) s’est imposé dans le dernier kilomètre de la première grosse étape de cette Vuelta qui comportait 2 ascensions.. Il a pris le meilleur sur Nibali et Chris Froome. Le Britannique a laissé faire pour s’économiser surtout qu’il a pris encore du temps à ses principaux adversaires. Nibali est maintenant deuxième à (1’17) et Chavez a dégringolé à la 3ème place à (2’33).

29.08 : après la journée de repos d’hier les coureurs ont repris la course pour le compte de la 10ème étape longue de 165 km. Une étape de plaine qui a vu des velléités d’attaques notamment dans la dernière côte et la descente qui ont précédé l’arrivée. Mais Froome et ses Sky veillent toujours au grain et contrôlent parfaitement l’épreuve. Matteo Trentin a signé au sprint sa 2ème victoire d’étape. Pas de changement au classement général, le Britannique Chris Froome toujours leader en ce début de 2ème semaine de course.

27.08 : Chris Froome a encore fait une démonstration de force. Aidé par un travail colossal et habituel de son équipe, la SKY, il a gagné la 9ème étape (174km) dans les derniers mètres de l’ultime difficulté. Il a grappillé quelques précieuses secondes sur ses poursuivants au classement général dont Esteban Chavez. Le Colombien est maintenant deuxième à (36’’). Il est le seul à moins d’une minute de Froome. Le Britannique a bien compris la leçon d’il y a 2 ans sur les mêmes lieues lorsqu’il s’était fait déborder dans les derniers mètres alors qu’il pensait avoir course gagné. Froome a remporté cette année, son premier succès dans une grande épreuve par étapes. Il pourra savourer un repos bien mérité ce lundi puisque la Vuelta fait une halte après une semaine de

26.08 : 8ème étape ( 200km) remportée par Julian Alaphillippe. Cependant Chris Froome et Alberto Contador se sont montrés les plus en vue. Chris Froome (Team Sky) est passé à l’attaque après une première offensive d’Alberto Contador (Trek-Segafredo). Avec trois accélérations, le Britannique a lâché tous ses rivaux à l’exception de l’Espagnol, capable de le reprendre sur le sommet. Ils gagnent 17 secondes sur les autres prétendants au classement général toujours dominé par le Britannique.

25.08 : Matej Mohoric (22 ans) a gagné en solitaire la 7ème étape longue de (176 km). Il a construit son succès avant la dernière difficulté. Le jeune Slovène ex champion du monde Juniors a accentué son avantage dans la descente qui a suivi grâce à une position aéro-dynamique sur le vélo. Technique inaugurée il y a 2 ans sur le tour de France par Chris Froome, le futur vainqueur. Le Britannique bien protégé et entouré par ses coéquipiers de la SKY, a conservé son maillot rouge de leader du classement général, conquis dés la 3ème étape de cette Vuelta.ET

24.06: Les coureurs ont enflamé ce jeudi, la 6e étape de La Vuelta 2017 longue de 205 km. Elle a été animée par des attaques incessantes jusqu’à la victoire de Tomasz Marczynski (Lotto Soudal). Le Polonais a dominé les derniers rescapés d’une échappée de près de 40 coureurs juste devant un groupe de favoris sérieusement secoué par Alberto Contador. L’Espagnol a confirmé qu’il retrouvait ses meilleures jambes avec une attaque à plus de 40km du but. Chris Froome lui a efficacement répondu.

Le Britannique a conforté même sa place de leader du classement général. Il compte (11”) sur Esteban Chaves, (13”) sur Nicolas Roche (36”) sur Nibali et (40”) sur David de la Cruz

23.08: 5ème étape gagnée par Alexey Lutsenko (Astana). L’étape longue de (176km) comprenait 4 ascensions et une arrivée au sommet. Lutsenko a réussi un démarrage victorieux à 3 km du but lâchant Marco Haller son camarade d’échappée. Froome est toujours leader du classement général suivi à présent de Van Garderen à (10”).

22.08 :4ème étape (longue de 198,2km) victoire au sprint de Matteo Trentin de la formation belge (Quick-Step Floors) qui signe là son deuxième succès. Chris Froome et son équipe ont contrôlé et veillé au grain. Pas de changement au classement général Chris Froome est toujours leader talonné à seulement (2’’) par 3 coureurs et à (10’’) par Nibali.

21.08 : 3ème étape: Froome prend le maillot rouge de leader mais ses poursuivants ne sont qu’à 2 secondes derrière lui. Premières escarmouches entre favoris sur cette 3ème étape longue de (158,5 km). La course a été remportée à « Andorre la Vieille » par l’Italien Nibali revenu sur le groupe de tête dans le dernier kilomètre. Chris Froome a terminé à la 3ème place dans le même temps. Le Britannique, vainqueur du dernier Tour de France en juillet, et qui a mis aussi la Vuelta dans ses objectifs de victoire avait ouvert les hostilités à 1km du sommet de l’Alto de la Comella (km 151). Seul Esteban Chavez a pu le suivre en tête du col.

Cette édition de la Vuelta promet de belles empoignades en raison de son tracé, très montagneux.

20.08: La 2ème étape disputé ce dimanche au départ de Nimes, longue de 203 km a vu la domination des équipiers de la Quick-Step Floors. Yves Lampaert s’est imposé aux sprinters dans le dernier kilomètre. Avec sa victoire il prend la tête du classement général.

La 1ère étape disputée hier samedi, sous forme d’un contre la montre par équipes a permis à Chris Froome de marquer déjà des points en prévision du classement final. Cette Vuelta, il veut la gagner pour la première fois pour sa 4ème participation. Froome, qui a fini trois fois deuxième en (2011, 2014, 2016), est surmotivé par la perspective de réussir le doublé Tour/Vuelta pour marquer un peu plus son sport de son empreinte.

Il deviendrait le premier coureur à le réaliser dans cet ordre. Seuls les Français Jacques Anquetil (1963) et Bernard Hinault (1978) ont gagné les deux courses sur la même saison mais la Vuelta se courrait alors en avril-mai.

Cette première étape a été remportée par la formation BMC. Froome et son équipe SKY ont terminé 4ème. Mais le Britannique a pris du temps sur ses principaux adversaires : (22’’) sur Nibali, (26’’) sur Contador , (32’’) sur Aru et (37’’)sur Bardet. Ce sont des marges fort importantes pour le décompte final. De l’ordre de celles qui ont départagé les 5 premiers en final du dernier tour de France remporté pour la 4ème fois par Froome.

La 72ème édition du Tour d’Espagne (la Vuelta) a débuté donc ce dimanche à partir de la ville Française de Nimes. Auparavant elle avait pris le départ hors du territoire Espagnol en 1997, à partir de Lisbonne et 2009 à partir de Assen (Pays Bas).

La Vuelta, au parcours cette année très favorable aux grimpeurs, sera disputée en 21 étapes du 20 Août au 10 septembre avec arrivée à Madrid.

Laisser un commentaire