FIFA: CORRUPTION POUR L’ACQUISITION EXCLUSIVE DE DROITS TV

20.11: du nouveau dans cette affaire. 2 personnes impliquées disparaissent de mort violente. Le vice président de la TV mexicaine Télévisa a été abattu par balles ce dimanche à Mexico. Mardi dernier, Jorge Delhon, un ancien dirigeant du football argentin, s’était, selon la police, jeté sous un train dans la banlieue de Buenos Aires quelques heures après avoir été mis en cause par un témoin dans le procès pour corruption au sein de la Fifa, actuellement devant un tribunal de New York. Televisa est l’une des entreprises de médias soupçonnées d’avoir versé des pots-de-vin pour obtenir des droits de diffusion de la Coupe du monde.

C’est le deuxième Latino-Américain impliqué dans le scandale de corruption au sein de la Fifa à succomber de mort violente en moins d’une semaine.

16.11: Un procès se tient actuellement à New York portant sur des accusations de corruption concernant l’acquisition des droits TV pour les coupes du monde 2026 et 2030 en Amérique Latine. Un témoin clé de l’accusation a admis que sa société avait versé plusieurs millions de dollars en pots de vin à cet effet. Cet ancien dirigeant d’une entreprise argentine de marketing sportif a révélé que sa société et les médias TV Mexicain Télévisa et Brésilien TV Globo, avaient accepté de verser 15 millions de dollars à l’ancien Président de la fédération d’Argentine Julio Grondona, aujourd’hui décédé. 10 autres millions auraient été aussi payés aux dirigeants des fédérations Brésilienne et Péruvienne ainsi qu’à l’ex premier responsable de la Confédération Sud Américaine.
Grâce à cet arrangement, TV Globo a récupéré les droits exclusifs de diffusion au Brésil des deux Coupes du monde, a affirmé ce témoin. Televisa et Torneos ont, quant à elles, obtenu les droits pour le reste de l’Amérique latine.
Mis en cause dans le vaste scandale de corruption de la Fifa, Alejandro Burzaco, c’est le nom de ce témoin clé, a choisi de plaider coupable fin 2015 et coopère depuis avec la justice américaine, en attendant sa condamnation.
De telles pratiques ont été signalées à l’encontre d’autres organismes qui ont acquis elles aussi l’exclusivité des droits TV.

Laisser un commentaire