CHOCS ET COMMOTIONS:DANGER

La fédération Anglaise vient d’interdire à tout joueur qui perd connaissance ou subit une commotion cérébrale, de reprendre le jeu. Les clubs devront obligatoirement faire subir à leurs joueurs des tests « neuropsychologiques au début de chaque saison. Un joueur victime d’une commotion ne sera pas autorisé à rejouer avant un délai d’au moins 6 jours hors des terrains. ». Les commotions cérébrales causées par des chocs violents ou des chutes, sont fréquentes notamment dans les sports de contact. Lors du dernier mondial, l’Uruguayen Alvaro Pereira, l’Argentin Javier Mascherano et l’Allemand Christoph Kramer en avaient été victimes.

 

Laisser un commentaire